Mayotte   +3:00   00:15    18°C   35°C  

Observatoire de la Qualité de l'Air à Mayotte

Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l'Air de Mayotte

Vous êtes :

Les composés organiques volatils

Nom : Composés organiques volatils (COV)

Polluants : Les COV constituent une famille très large de gaz comme le benzène, l’acétone, le perchloroéthylène, le formaldéhyde…

Sources : Activités domestiques (ménage, bricolage), activités industrielles (solvants), production, stockage, transformation et combustion de pétrole, gaz naturel ou charbon, transports à énergie fossile, etc...

Origine

Les composés organiques volatils sont des polluants très variés dont les sources d’émissions sont multiples. Ainsi l’utilisation de solvants industriels ou domestiques et le transport routier (combustion et évaporation) sont des sources d’émissions importantes. Les forêts sont également des sources majeures de terpènes et d’isoprènes. Enfin, la consommation de combustibles (fossiles ou naturels) émet des COV mais plus faiblement que les activités citées précédemment.

D’une manière générale, la baisse depuis 2000 des émissions de COV est à attribuer à une meilleure gestion de l’utilisation de solvant dans l’industrie mais également dans le secteur résidentiel/tertiaire.

Emission en chiffre

En 2014 à Mayotte, les émissions de COV se sont élevées à 997 tonnes, majoritairement émises par le secteur résidentiel/tertiaire (821 tonnes). (Données CITEPA)  

Effets sur la santé

Les effets des COV sur la santé sont très variables car il existe énormément de composés différents.

Ils peuvent provoquer des irritations, une diminution de la capacité respiratoire et des nuisances olfactives. Certains sont considérés comme cancérigènes (formaldéhyde, benzène).

Effets sur l’environnement

Les COV sont dits « précurseurs de l’ozone », ils jouent un rôle majeur dans les mécanismes complexes de la formation de l’ozone dans la troposphère. Ils participent également au processus de formation des gaz à effets de serre et peuvent réagir avec les oxydants présents dans l’air ambiant pour former des particules secondaires.